Calendrier d’avril

L’hiver très doux que nous avons connu a pu nuire à certaines plantes. Lorsque la couverture de neige est présente, elle protège les plantes des écarts de température. Cet hiver, les faibles accumulations de neige n’ont pas joué ce rôle. Certaines plantes plus fragiles pourraient donc avoir souffert des écarts de températures. Elles seront plus sensibles au stress : sécheresse, ravageurs, piétinement. Traitez-les aux petits soins.

Le froid de l’hiver a habituellement un effet bénéfique en réduisant le nombre d’insectes ravageurs. On peut s’attendre à ce que davantage d’insectes nuisibles aient survécu au dernier hiver. Ils apparaîtront dès les premiers jours de temps doux. Il faudra donc être vigilant et inspecter régulièrement le feuillage, surtout en début de saison.

acer_rubrum_first_bloom

Floraison de l’érable rouge, Acer rubrum, photo : Madonna Bishop

Les derniers gels

Les derniers gels arrivent habituellement autour de la mi-mai. Cette date varie grandement d’une année à l’autre, mieux vaut suivre les prévisions météo. Il faut savoir que le gel n’affecte que les plantes annuelles et les plantes d’intérieurs. En cas de gel annoncé après la plantation d’annuelle, vous pouvez protéger les annuelles en arrosant abondamment le sol et en couvrant les plantes d’un voile (ou en les rentrant à l’intérieur pour la nuit, s’il s’agit de pots.) Les vivaces, arbres, arbustes et conifères peuvent être plantés bien avant le dernier gel, dès que le sol est égoutté. C’est d’ailleurs une excellente idée de planter alors que les températures sont plus fraîches.

Retirer les protections

Lire la suite

Publicités

Un univers dans une cuillère à thé

ob_2dc9fcc9d498b300a1a95c943e38e402_sol-800x527La biodiversité des sols

Le sol est l’un des écosystèmes de la biosphère les plus riches en organismes vivants. C’est un milieu hétérogène qui offre aux microorganismes des habitats diversifiés. Les espèces qu’il abrite sont encore mal connues. Les plus petits organismes sont les plus nombreux et les plus diversifiés en termes d’espèces et de bagage génétique. On estime que la majorité de la biodiversité terrestre vit sous la surface du sol.

Le sol est plein d’inconnu. — Marc Saint-Arnaud, chercheur Jardin botanique de Montréal Lire la suite

Par où commencer ?

« … J’aime beaucoup les fleurs, mais je ne sais pas comment commencer un jardin de fleurs. Mon parterre est assez grand, mais, où commencer et avec quoi ?… »   Carmen

La question est vaste. Mais puisqu’il faut un début à tout, voici quelques pistes qui pourraient vous guider dans la réalisation d’un jardin qui vous ressemble…

Planifier

L’automne est la saison idéale pour prendre le temps de planifier les différentes plates-bandes. Mesurez le terrain et faites un plan sur papier. Le papier quadrillé est bien pratique pour réaliser rapidement un plan à l’échelle. Cet exercice est utile pour prévoir toutes les étapes des travaux, mais aussi pour avoir une vision d’ensemble du jardin tel que vous l’imaginez. Positionnez les plantes selon l’espace qu’elles occuperont à maturité. Prévoyez également de l’espace pour circuler et entretenir la plate-bande. Vous pouvez indiquer sur le plan les hauteurs, les couleurs et les époques de floraison pour avoir dès maintenant un avant-goût du résultat. Lire la suite