Verdir le pied d’un arbre

Les défis sont nombreux lorsque l’on jardine sous un arbre, mais ils ne sont pas insurmontables. En choisissant les plantes avec soin et en arrosant en profondeur, la cohabitation devient possible entre vivaces, annuelles et arbres urbains.

Au pied d’un arbre, la densité des radicelles laisse peu de place aux plantations. En plus d’accaparer l’espace, les racines transforment le milieu. À travers elles, l’arbre absorbe une bonne partie de l’eau disponible. À la sécheresse s’ajoute l’ombre plus ou moins dense du feuillage. En sélectionnant des variétés vigoureuses et capables de s’adapter à ces conditions, il est néanmoins possible d’établir des plates-bandes au pied des grands arbres. Elles exigeront cependant des soins attentifs, les premières années.

Lire la suite

Publicités

Calendrier d’avril

L’hiver très doux que nous avons connu a pu nuire à certaines plantes. Lorsque la couverture de neige est présente, elle protège les plantes des écarts de température. Cet hiver, les faibles accumulations de neige n’ont pas joué ce rôle. Certaines plantes plus fragiles pourraient donc avoir souffert des écarts de températures. Elles seront plus sensibles au stress : sécheresse, ravageurs, piétinement. Traitez-les aux petits soins.

Le froid de l’hiver a habituellement un effet bénéfique en réduisant le nombre d’insectes ravageurs. On peut s’attendre à ce que davantage d’insectes nuisibles aient survécu au dernier hiver. Ils apparaîtront dès les premiers jours de temps doux. Il faudra donc être vigilant et inspecter régulièrement le feuillage, surtout en début de saison.

acer_rubrum_first_bloom

Floraison de l’érable rouge, Acer rubrum, photo : Madonna Bishop

Les derniers gels

Les derniers gels arrivent habituellement autour de la mi-mai. Cette date varie grandement d’une année à l’autre, mieux vaut suivre les prévisions météo. Il faut savoir que le gel n’affecte que les plantes annuelles et les plantes d’intérieurs. En cas de gel annoncé après la plantation d’annuelle, vous pouvez protéger les annuelles en arrosant abondamment le sol et en couvrant les plantes d’un voile (ou en les rentrant à l’intérieur pour la nuit, s’il s’agit de pots.) Les vivaces, arbres, arbustes et conifères peuvent être plantés bien avant le dernier gel, dès que le sol est égoutté. C’est d’ailleurs une excellente idée de planter alors que les températures sont plus fraîches.

Retirer les protections

Lire la suite

Mai

La chaleur arrive en trombe. C’est en mai que le printemps rattrapera son retard et que la saison de jardinage prendra réellement son envol.

Amelanchier canadensis, Photo :  Fairfax County

Amelanchier canadensis, photo : Fairfax County

.
À la fin du mois de mai se tiendra le Rendez-vous horticole du Jardin botanique de Montréal (22 au 24 mai 2015). La fête des voisins aura lieu quant à elle le 6 juin dans plusieurs villes du Québec. Pendant tout le mois de mai, la Fondation David Suzuki nous propose de relever le défi 30×30 afin de reserrer nos liens avec les parcelles de nature qui nous entourent.

Voici le calendrier d’entretien général, élaboré pour les ruelles vertes de la région montréalaise.

  • Nettoyez, retirez le feuillage et les fleurs fanées des vivaces, taillez les tiges mortes, malades ou abîmées.
  • Au besoin, désherbez le sol des plates-bandes d’annuelles et de vivaces. Le désherbage est beaucoup plus facile en début de saison.
  • C’est un bon moment pour pailler le sol des plate-bandes et le pied des arbres et arbustes (environ 10 cm d’épaisseur) en dégageant les 10 cm entourant les troncs. Apprenez-en plus sur le paillage du sol.

Lire la suite

Par où commencer ?

« … J’aime beaucoup les fleurs, mais je ne sais pas comment commencer un jardin de fleurs. Mon parterre est assez grand, mais, où commencer et avec quoi ?… »   Carmen

La question est vaste. Mais puisqu’il faut un début à tout, voici quelques pistes qui pourraient vous guider dans la réalisation d’un jardin qui vous ressemble…

Planifier

L’automne est la saison idéale pour prendre le temps de planifier les différentes plates-bandes. Mesurez le terrain et faites un plan sur papier. Le papier quadrillé est bien pratique pour réaliser rapidement un plan à l’échelle. Cet exercice est utile pour prévoir toutes les étapes des travaux, mais aussi pour avoir une vision d’ensemble du jardin tel que vous l’imaginez. Positionnez les plantes selon l’espace qu’elles occuperont à maturité. Prévoyez également de l’espace pour circuler et entretenir la plate-bande. Vous pouvez indiquer sur le plan les hauteurs, les couleurs et les époques de floraison pour avoir dès maintenant un avant-goût du résultat. Lire la suite

Le bon arbre au bon endroit


Photographie : Acer saccharum, par Djof

Dans de bonnes conditions, un arbre peut vivre plusieurs centaines d’années. Il est donc primordial de bien choisir l’espèce à planter en fonction de ses besoins et de sa taille à maturité. Il faut également tenir compte de la présence de fils électriques aériens, de conduites souterraines et de toutes autres contraintes du milieu environnant. Lire la suite

Plans des ruelles 2008

Voici les plans des ruelles vertes qui seront réalisées par l’éco-quartier Plateau-Mont-Royal au cours des prochaines semaines. Depuis l’impression de ces plans plusieurs modifications ont été apportées aux projets, mais ces images en format PDF donne un bon aperçu de ce qui sera fait.

Ruelle Fabre/Garnier (entre Mont-Royal et Gilford), 31 mai 2008

Rue Lafrance (entre Rachel et Marie-Anne), 7 juin 2008

Dans ce format, l’échelle indiquée (1/125) n’est plus valide. Les espèces et variétés de plantes qui seront plantées varieront selon leur disponibilité en pépinière.

À l’ombre des haies

Les haies sont tellement intégrées à nos jardins et aux paysages qu’on ne les remarque plus. Pourtant, un alignement d’arbustes bien entretenu sera toujours plus agréable qu’une clôture. Ces enceintes vertes délimitent et habillent les terrains. Elles servent de transition harmonieuse entre les espaces privés, les terres agricoles et les lieux publics. Elles forment un écran verdoyant qui redonne au terrain son intimité. Visuellement, les haies guident et arrêtent le regard. Elles créent du relief dans un paysage plat. Mais leur utilité va bien au-delà de l’esthétique. Les haies ont un impact sur le milieu environnant. Et la plantation de plusieurs arbustes équivaut parfois, à mettre en place tout un écosystème.

Lire la suite