Juillet

C’est le moment de préparer les activités de l’édition 2015 des Journées des ruelles vertes de Montréal qui se tiendront les 12 et 13 septembre prochains. Vous pouvez inscrire les activités que vous souhaitez mettre en place au calendrier officiel en remplissant ce formulaire.

Avec les premières vagues de chaleur, certaines plantes, comme les graminées à gazon, entreront en dormance et jauniront (c’est tout à fait normal). D’autres, comme les plants de tomates ou de poivrons, prendront de la vigueur. En période de canicule, l’évaporation se fait plus rapidement. Les plantes rafraîchissent ainsi l’air autour d’elles et créent des îlots de fraîcheur. Les besoins en arrosage peuvent être plus importants.

Après un printemps frais et pluvieux, les maladies fongiques, comme le blanc, sont plus présentes. Ouvrez l’œil ! Les insectes prolifèrent plus rapidement par temps chaud. Il faut donc être attentif pour contrôler les infestations, dès leur apparition.

Juillet2

Cultivar d’Echinacea purpurea en démonstration au Jardin des nouveautés du Jardin botanique de Montréal.

  • Arrosez au besoin seulement. Le matin est le moment idéal pour arroser : il y a peu d’évaporation et le feuillage sèche rapidement. (Un feuillage mouillé favorise les maladies.) Évitez les systèmes d’arrosage qui projette l’eau en l’air. L’arrosage au niveau du sol est beaucoup plus efficace. Lors de l’arrosage, le sol doit être humidifié à une profondeur de 20 cm. Pendant les canicules, il faut parfois arroser tous les jours. Vérifiez la réglementation municipale ou installez un baril de pluie ! Pour en savoir plus sur l’arrosage et le stress hydrique.

Lire la suite

Publicités