Verdir le pied d’un arbre

Les défis sont nombreux lorsque l’on jardine sous un arbre, mais ils ne sont pas insurmontables. En choisissant les plantes avec soin et en arrosant en profondeur, la cohabitation devient possible entre vivaces, annuelles et arbres urbains.

Au pied d’un arbre, la densité des radicelles laisse peu de place aux plantations. En plus d’accaparer l’espace, les racines transforment le milieu. À travers elles, l’arbre absorbe une bonne partie de l’eau disponible. À la sécheresse s’ajoute l’ombre plus ou moins dense du feuillage. En sélectionnant des variétés vigoureuses et capables de s’adapter à ces conditions, il est néanmoins possible d’établir des plates-bandes au pied des grands arbres. Elles exigeront cependant des soins attentifs, les premières années.

Lire la suite

Calendrier d’avril

L’hiver très doux que nous avons connu a pu nuire à certaines plantes. Lorsque la couverture de neige est présente, elle protège les plantes des écarts de température. Cet hiver, les faibles accumulations de neige n’ont pas joué ce rôle. Certaines plantes plus fragiles pourraient donc avoir souffert des écarts de températures. Elles seront plus sensibles au stress : sécheresse, ravageurs, piétinement. Traitez-les aux petits soins.

Le froid de l’hiver a habituellement un effet bénéfique en réduisant le nombre d’insectes ravageurs. On peut s’attendre à ce que davantage d’insectes nuisibles aient survécu au dernier hiver. Ils apparaîtront dès les premiers jours de temps doux. Il faudra donc être vigilant et inspecter régulièrement le feuillage, surtout en début de saison.

acer_rubrum_first_bloom

Floraison de l’érable rouge, Acer rubrum, photo : Madonna Bishop

Les derniers gels

Les derniers gels arrivent habituellement autour de la mi-mai. Cette date varie grandement d’une année à l’autre, mieux vaut suivre les prévisions météo. Il faut savoir que le gel n’affecte que les plantes annuelles et les plantes d’intérieurs. En cas de gel annoncé après la plantation d’annuelle, vous pouvez protéger les annuelles en arrosant abondamment le sol et en couvrant les plantes d’un voile (ou en les rentrant à l’intérieur pour la nuit, s’il s’agit de pots.) Les vivaces, arbres, arbustes et conifères peuvent être plantés bien avant le dernier gel, dès que le sol est égoutté. C’est d’ailleurs une excellente idée de planter alors que les températures sont plus fraîches.

Retirer les protections

Lire la suite

Bilan de la 2e édition des Journées des ruelles vertes

Cette année encore, partout dans Montréal, les comités citoyens de 25 ruelles se sont mobilisés dans neuf arrondissements montréalais pour vous offrir une foule d’activités alliant culture, nature et amusement! En raison du mauvais temps, plusieurs ruelles ont décalé leur évènement à la fin de semaine du 19 et 20 septembre.

miel

Extraction de miel dans la ruelle verte Desnoyers

Vous avez notamment participé à une extraction de miel dans la ruelle de l’Arbre fort, à une partie de soccer ou à un atelier « Fleurir ma ruelle » dans Villeray. De nombreux comités de citoyens ont également prévu des activités pour les enfants comme la lecture d’un conte ou une épluchette de blé d’Inde. L’organisme l’Autre Montréal vous a proposé une étonnante visite guidée des ruelles du quartier Saint-Henri et l’éco-quartier du Sud-Ouest a organisé une activité de découverte des ruelles à vélo.

Journées des ruelles vertes | 12 et 13 septembre 2015

La programmation des Journées des ruelles vertes 2015 est maintenant disponible! Cette année encore, partout à Montréal, des citoyens se mobilisent pour vous offrir une foule d’activités alliant culture, nature et amusement, dans les ruelles vertes.

Capture d’écran 2015-09-04 à 11.28.36

Vous pourrez, par exemple, assister à l’inauguration de la toute première ruelle verte du quartier Lachine, participer à une partie de soccer ou à un atelier « Fleurir ma ruelle » dans Villeray. Le soir, un repas festif et une projection en plein air sont au programme à Hochelaga! De nombreux comités de citoyens ont également prévu des activités pour les enfants.

L’organisme L’Autre Montréal vous proposera, au coût de 15 $, une étonnante visite guidée des ruelles du quartier Saint-Henri. L’activité « Saint-Henri, côté cour » se tiendra les samedis 12 et dimanche 13 septembre de 10 h à 13 h, le départ se fera au métro Place-Saint-Henri (sortie rue Saint-Ferdinand).

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal quant à lui, vous invite à découvrir les ruelles vertes et semi-vertes de Milton-Parc et en profitera pour distribuer du compost pour vos légumes d’automne ou vos plantes d’intérieur!

Journées des ruelles vertes

Photographie : Journées des ruelles vertes

Pour en savoir plus : Consultez la carte des ruelles participantes et la programmation complète de cette journée ou rendez-vous sur la page Facebook de l’évènement.

En cas de pluie, veuillez vous référer à la programmation pour connaître les dates de report des activités auxquelles vous souhaitez participer.

N’hésitez pas à prendre des photos et à les partager!

— Comité citoyen de l’éco-quartier Villeray —

Juillet

C’est le moment de préparer les activités de l’édition 2015 des Journées des ruelles vertes de Montréal qui se tiendront les 12 et 13 septembre prochains. Vous pouvez inscrire les activités que vous souhaitez mettre en place au calendrier officiel en remplissant ce formulaire.

Avec les premières vagues de chaleur, certaines plantes, comme les graminées à gazon, entreront en dormance et jauniront (c’est tout à fait normal). D’autres, comme les plants de tomates ou de poivrons, prendront de la vigueur. En période de canicule, l’évaporation se fait plus rapidement. Les plantes rafraîchissent ainsi l’air autour d’elles et créent des îlots de fraîcheur. Les besoins en arrosage peuvent être plus importants.

Après un printemps frais et pluvieux, les maladies fongiques, comme le blanc, sont plus présentes. Ouvrez l’œil ! Les insectes prolifèrent plus rapidement par temps chaud. Il faut donc être attentif pour contrôler les infestations, dès leur apparition.

Juillet2

Cultivar d’Echinacea purpurea en démonstration au Jardin des nouveautés du Jardin botanique de Montréal.

  • Arrosez au besoin seulement. Le matin est le moment idéal pour arroser : il y a peu d’évaporation et le feuillage sèche rapidement. (Un feuillage mouillé favorise les maladies.) Évitez les systèmes d’arrosage qui projette l’eau en l’air. L’arrosage au niveau du sol est beaucoup plus efficace. Lors de l’arrosage, le sol doit être humidifié à une profondeur de 20 cm. Pendant les canicules, il faut parfois arroser tous les jours. Vérifiez la réglementation municipale ou installez un baril de pluie ! Pour en savoir plus sur l’arrosage et le stress hydrique.

Lire la suite

Juin

Malgré ce printemps en dents de scie, les beaux jours auront bientôt le dessus. Juin lance véritablement la saison du jardinage. Considérez le temps que vous passez maintenant au jardin comme un investissement. Vous en récolterez les fruits pendant toute la saison. Voici un calendrier d’entretien, élaboré pour la région montréalaise.

Iris versicolor

Iris versicolor, photo : Olivier Bataille

Arrosez au besoin seulement. Il est toujours préférable d’arroser moins souvent, mais plus en profondeur. N’hésitez pas à mettre les mains dans la terre pour voir si celle-ci est humide, 10 cm sous la surface. Plusieurs mesures permettent de prévenir le stress hydrique tout en économisant l’eau potable. Lire la suite

Mai

La chaleur arrive en trombe. C’est en mai que le printemps rattrapera son retard et que la saison de jardinage prendra réellement son envol.

Amelanchier canadensis, Photo :  Fairfax County

Amelanchier canadensis, photo : Fairfax County

.
À la fin du mois de mai se tiendra le Rendez-vous horticole du Jardin botanique de Montréal (22 au 24 mai 2015). La fête des voisins aura lieu quant à elle le 6 juin dans plusieurs villes du Québec. Pendant tout le mois de mai, la Fondation David Suzuki nous propose de relever le défi 30×30 afin de reserrer nos liens avec les parcelles de nature qui nous entourent.

Voici le calendrier d’entretien général, élaboré pour les ruelles vertes de la région montréalaise.

  • Nettoyez, retirez le feuillage et les fleurs fanées des vivaces, taillez les tiges mortes, malades ou abîmées.
  • Au besoin, désherbez le sol des plates-bandes d’annuelles et de vivaces. Le désherbage est beaucoup plus facile en début de saison.
  • C’est un bon moment pour pailler le sol des plate-bandes et le pied des arbres et arbustes (environ 10 cm d’épaisseur) en dégageant les 10 cm entourant les troncs. Apprenez-en plus sur le paillage du sol.

Lire la suite