Septembre

Calendrier d’entretien pour les ruelles vertes de la région de Montréal. Les 10 et 11 septembre prochains se tiendront les Journées des ruelles vertes de Montréal. Une foule d’activités vous attendent dans les ruelles de plusieurs arrondissements de la ville. Une occasion parfaite pour courir les ruelles et rencontrer ceux et celles qui œuvrent à les verdir. Et c’est le 17 septembre que se tiendra la Fête de l’ail dans le pavillon d’accueil du Jardin botanique (entrée gratuite, mais stationnement payant. Allez-y en métro, en vélo ou en Bixi !).

trèfle blanc

Trèfle blanc (Trifolium repens) dans la pelouse. Photo : Chiot’s run

Le mois de septembre est le temps idéal pour planter les conifères, arbres, arbustes et vivaces. C’est aussi un excellente période pour semer ou sursemer du gazon ou du trèfle et pour poser du gazon en plaques. Choisissez une journée fraîche et nuageuse. Les arbres, arbustes et vivaces peuvent être plantés jusqu’au gel du sol. En fin de saison, les prix sont plus bas dans les jardineries et les conseillers plus disponibles.

  • Les averses facilitent le désherbage.
  • Surveillez la présence d’insectes et de maladies. Rabattez au sol les plantes vivaces qui ont été l’hôte d’insectes et de maladies au cours de l’été et détruisez les résidus de taille.
  • Récoltez les semences des plantes qui ont produit des graines. Laissez-les mûrir dans un sac de papier à la température de la pièce. Conservez-les au sec.
  • À la fin du mois, binez le sol, particulièrement si des ravageurs comme la galéruque de la viorne ou le charançon noir de la vigne étaient présents dans votre jardin. Vous exposerez ainsi les pupes et les nymphes aux intempéries et aux prédateurs. Et vous réduirez les populations de ravageurs.

Les feuilles mortes déchiquetées forment un paillis et un amendement très riche en matières organiques. Pour les déchiqueter, passez simplement la tondeuse sur le tas de feuilles. Elles sont également très utiles pour la fabrication du compost (matière brune, riche en carbone). Faites-en provision pour avoir toujours de la matière brune sous la main, au cours de l’année. La matière verte (humide, riche en azote) est plus facilement disponible. Les feuilles mortes contiennent tous les éléments nutritifs que les arbres ont patiemment extraits du sol pendant la saison. S’en débarrasser équivaut à jeter ses choux gras.

Au besoin :

  • Divisez et transplantez les vivaces à floraison printanière (iris, géranium cendré, aubriète, sagine, myosotis, thym).
  • Taillez les haies de feuillus. (Ne taillez pas les arbustes à floraison printanière.) Taillez les grimpantes qui ont pris trop de place.
  • Taillez les conifères à croissance continue (thuya, genévrier).
Anémone du Japon, Anemone hupehensis, Photo Eric Hunt

Anémone du Japon, Anemone hupehensis, Photo Eric Hunt

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s