Plantes de ruelles

Quand vient le moment de choisir les végétaux pour un projet de verdissement, le choix est vaste et il peut être difficile de s’y retrouver. Voici une liste d’espèces choisies spécifiquement pour les projets de ruelles vertes de la région de Montréal. Cette liste se veut un point de départ dans la sélection des plantes.

La liste révisée comprend plusieurs espèces qui résistent bien aux conditions urbaines. Elles sont aussi très tolérantes à la sécheresse. Au cours des dernières années, plusieurs d’entre elles ont été utilisées dans les municipalités du sud du Québec et elles ont donné d’excellents résultats. Toutes sont rustiques dans la région montréalaise (Zone 5a). Le choix d’une espèce devrait toujours être basé sur ses besoins en termes d’ensoleillement et de sol et sa taille à maturité.

Les noms botaniques (en italique) sont les plus précis. Utilisez-les pour faire vos recherches. Les noms français peuvent varier d’une région à l’autre. Pour mieux comprendre les zones de rusticité, consultez la carte d’Agriculture et Agrolimentaire Canada.

Arbres
.

  • Acer ginnala, Érable de l’Amur (Zone 2)
    Arbre à petit développement, tolère les sols pauvres, secs ou pollués.
  • Celtis occidentalis, Micocoulier occidental (Zone 4)
    Tolère les sols lourds, résiste à la chaleur, au smog et à la sécheresse, indigène.
  • Corylus colurna, Noisetier de Bysance (Zone 4)
    Tolérance remarquable à la sécheresse et à la pollution, structure solide.
  • Gymnocladus dioicus, Chicot du Canada (Zone 4)
    Tolère les sols perturbés secs ou lourds, résiste aux embruns salins, indigène.
  • Maackia amurensis, Maackia de l’Amur (Zone 3)
    S’adapte à tous les types de sol.
  • Ostrya virginiana, osrtryer de Virginie (Zone 3)
    Petit arbre à croissance lente qui résiste bien aux conditions urbaines, indigène.

Ostrya virginiana

  • Ptelea trifoliata, Orme de Virginie (Zone 3)
    Petit arbre à croissance lente, peu exigeant, indigène.
  • Pyrus salicifolia, poirier à feuilles de saules (Zone 4)
    Très utilisé en bacs, résiste à la sécheresse et aux sols lourds ou secs.
  • Quercus macrocarpa, Chêne à gros fruits (Zone 2)
    Tolère les sols argileux, calcaires ou perturbés, très tolérant à l’ozone, indigène.
  • Syringa reticulata ‘Ivory Silk’, Lilas du Japon (Zone 2)
    Résiste à la pollution et à la sécheresse, peu exigeant au niveau du sol.

Conifères
.

  • Juniperus horizontalis, Genévrier horizontal (Zone 2) (indigène)
    Couvre-sol tolérant le compactage et les sels de déglaçage, indigène.
  • Juniperus virginiana, Genévrier de Virginie (Zone 3) (indigène)
    Tolère les sols pauvres et la pollution, indigène.

Arbustes
.

  • Alnus crispa, Aulne crispé (Zone 2) (indigène)
  • Cornus stolonifera, Cornouiller stolonifère (Zone 2) (indigène)
  • Cotoneaster acutifolia, Cotoneaster de Pékin (Zone 2)
  • Elaeagnus commutata, Chalef argenté (Zone 3) (indigène)
  • Euonymus alatus, Fusain ailé (Zone 3)
  • Physocarpus opulifolius, Physocarpe à feuilles d’obier (Zone 2) (indigène)
  • Potentilla fruticosa, potentille frutescente (Zone 2) (indigène)
  • Rhus typhina, Sumac de Virginie (Zone 3) (indigène)
  • Rosa sp. (hybrides d’Agriculture Canada)
  • Rubus odoratus, Ronce odorante (Zone 4) (indigène)
  • Sambucus canadensis, Sureau du Canada (Zone 3) (indigène)
  • Sorbaria sorbifolia, Sorbaire fausse spirée (Zone 2)
  • Syringa vulgaris, Lilas commun (Zone 2)
  • Viburnum lentago, Viorne lentago (Zone 2) (indigène)
  • Viburnum trilobum, Viorne trilobée (Zone 2) (indigène)

Vivaces
.

  • Achillea millefolium. Achillée millefeuille (indigène)
  • Ajuga reptans cv. Bugle rampant
  • Anaphalis margaritacea, Immortelle (indigène)
  • Antennaria howelli, Pied-de-chat (indigène)
  • Artemisia stelleriana ‘Silver Brocade’, Absinthe des rivages
  • Asclepias tuberosa, Asclépiade
  • Baptisia australis, Faux-indigo (indigène)

Baptisia australis

  • Brunnera macrophylla, Myosotis du Caucase
  • Deschampsia caespitosa, Deschampsie (indigène)
  • Campanula carpatica, Campanule des Carpates
  • Campanula glomerata, Campanule agglomérée (indigène)
  • Campanula rotundifolia, Campanule à feuilles rondes (indigène)
  • Coreopsis verticillata ‘Moonbeam’, Coreopsis ‘Moonbeam’
  • Echinops ritro, Boule azurée
  • Eryngium, Chardon bleu
  • Eryngium alpinum, Panicaut
  • Euphorbia cyparissias, Euphorbe (naturalisé)
  • Euphorbia polychroma, Euphorbe
  • Geranium cinereum ‘Ballerina’, Géranium cendré ‘Ballerina’
  • Helianthemum mutabile, Helianthemum
  • Hemerocallis sp. Hémérocalle (naturalisé)
  • Heuchera ‘Ruby Mist’, Heuchère ‘Ruby Mist’
  • Iris setosa, Iris à pétales aigus (indigène)
  • Liatris spicata, Liatride
  • Limonium latifolium, Statice vivace
  • Mertensia maritime, Mertensie maritime (indigène)
  • Paeonia sp. Pivoine
  • Penstemon barbatus, Penstemon
  • Perovskia atriplicifolia, Sauge de Russie
  • Plantago maritime, Plantain maritime (indigène)
  • Potentilla pennsylvanica, Potentille (indigènes)
  • Rudbeckia hirta. Rudbeckie hérissée (indigène)
  • Salvia nemorosa, Sauge
  • Saxifraga paniculata, Saxifrage paniculée
  • Schizachyrium scoparium, Barbon à balais (indigène)
  • Solidago canadensis, Verge d’or (indigène)
  • Solidago nemoralis, Verge d’or des bois (indigène)
  • Triglochin maritime, Troscart maritime (indigène)
  • Veronica longifolia, Véronique à longues feuilles (indigène)

Cette liste n’est pas exhaustive. Vous avez des suggestions pour l’améliorer ? Utilisez la section commentaire.

Pour en savoir plus, des livres incontournables et des sites d’intérêt :

  • Marie-Victorin, F.E.C. Flore laurentienne, 3e édition, Les Presses de l’université de Montréal, Montréal, 1995
  • Hydro-Québec, Répertoire des arbres et arbustes ornementaux, Hydro-Québec distribution, Montréal, 2005

2 réflexions sur “Plantes de ruelles

  1. Bonjour,

    Nous n’avons pas de ruelle verte, mais je suis de la résidence d’aînés dite Résidence Mile-End. Comme les années précédentes, parce que tu comité d’environnement, j’exercerai un certain leadership pour les carrés d’arbres à faire adopter, de même que pour les arbres de notre terrain donnant sur la rue Maguire.

    Je présume que Christine Gosselin vous a refilé un courriel que je lui ai envoyé très récemment.

    Merci de m’informer. J’aurai besoin d’avoir l’information quant aux végétaux et quant aux dates de livraison.

    Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s