Mars

Après un hiver exceptionnel en termes de températures et de précipitations, l’approche du printemps devrait bientôt se faire sentir.

Les grands froids peuvent réduire les populations de plusieurs ravageurs exotiques (cochenilles du magnolia, agriles du frêne, etc.), ce qui est de bon augure pour la prochaine saison. Bien que pour le moment rien ne soit visible, la nature commence à s’éveiller. Si cette perspective vous donne envie de jardiner, c’est le moment de vous lancer dans les semis, une façon économique d’obtenir une grande diversité de végétaux. C’est aussi le moment pour les citoyens engagés dans des projets de verdissement, de se rencontrer, de mobiliser d’autres citoyens et de planifier la réalisation des projets.

Photo : healthyurbanhabitat.com

  • La fin de l’hiver est la saison parfaite pour planifier et mettre sur papier les projets de développement du jardin.
  • Les parties du terrain où la neige s’est accumulée sont les coins les mieux abrités du vent et du froid; l’endroit idéal pour planter les végétaux les plus fragiles.
  • C’est le moment de semer légumes, fines herbes, annuelles et vivaces. Calendriers des semis légumes, fines herbes, annuelles, vivaces.

  • Vérifiez périodiquement les protections hivernales que vous avez installées.
  • Achetez les bulbes à floraison estivale : cannas, dahlias, bégonias tubéreux, et plantez-les en contenant à l’intérieur.
  • Pour les arbres ayant eu des problèmes phytosanitaires, le mois de mars est la période d’application d’huile de dormance lorsque les températures sont adéquates (suivez attentivement les directives du fabricant.) Pour en savoir plus : L’huile horticole.
  • Taille de formation pour les jeunes arbres (les 3 premières années) Pour en savoir plus : La taille des arbres et arbustes ornementaux.
  • Taille d’éclaircissage, rajeunissement pour les arbustes, au besoin (avant l’ouverture des bourgeons)
  • Taille annuelle de formation des arbres fruitiers (pommiers, poiriers, etc.)

Dès que les grands froids sont terminés, il est possible de retirer les protections hivernales. Choisissez une journée nuageuse, idéalement sans vent, pour atténuer le choc pour la plante qui a passé l’hiver abrité.

Photographie : healthyurbanhabitat.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s