Les vers blancs et le gazon

Au début de l’été, lorsque le gazon verdoie de tous ses brins, rien ne laisse présager les dégâts qui se préparent sous la surface du sol. Les premiers dommages apparaissent un matin. La terre est retournée comme si on l’avait labourée. La veille, une moufette, un raton-laveur ou une taupe était probablement en quête d’un bon repas. Son odorat très développé a permis à l’animal de découvrir de succulents vers blancs cachés sous la pelouse. Et en creusant, il a transformé le terrain en champ de bataille.

Les vers blancs sont les larves du hanneton commun, du hanneton européen et du scarabée japonais. Ces insectes apparaissent vers le mois de juin et pondent leurs œufs sur le sol de la pelouse. Les larves grandissent sous terre et se nourrissent des racines des graminées qui composent le gazon. Elles ont un corps rondelet et blanchâtre en forme de C, une tête brune et trois paires de pattes. Lorsqu’elles s’alimentent, l’herbe jaunit et se dessèche. Comme les racines sont complètement détruites, les plaques de gazon jauni s’arrachent facilement.

Une solution biologique

Le ver blanc a un ennemi redoutable, il s’agit d’un autre ver microscopique appelé nématode. Les nématodes vivent dans l’eau du sol et ils dévorent les larves qu’ils rencontrent. Ils sont inoffensifs pour les animaux et les êtres humains. Au Québec, 2 espèces de nématodes sont facilement disponibles sur le marché : Heterorhabditis bacteriophora et Steinerma carpocapsae. Ils sont commercialisés sous forme de solution liquide. Les traitements peuvent être faits entre la mi-août à la mi-septembre. En cas d’infestation sévère, il est possible de faire un seconde application au printemps suivant, à la fin de mai. Il faut toutefois s’assurer que le sol ait atteint une température de plus de 14 °C.

Pour que le traitement soit efficace, il est essentiel de suivre attentivement toutes les instructions inscrites sur l’étiquette du produit.

  • Lors de l’achat, vérifiez la date de péremption inscrite sur l’emballage.
  • Les nématodes sont vivants et doivent être conservés au frais jusqu’au moment de l’application. Utilisez un « ice pack » lors du transport puis conservez-les au réfrigérateur.
  • Arrosez la pelouse en profondeur avant l’application.
  • Appliquez les nématodes en soirée ou par temps couvert.
  • Si vous utilisez un pulvérisateur, retirez tous les filtres à mailles fines.
  • Arrosez à nouveau la pelouse après le traitement. Pour que ce traitement soit pleinement efficace, le sol doit rester humide au cours des deux semaines qui suivront l’application. Certaines municipalités imposent des restrictions à l’arrosage. Renseignez-vous sur les règlements municipaux avant de faire une application

Prévenir les infestations et les dégâts

Les nématodes peuvent diminuer sensiblement le nombre de vers blancs dans le gazon. Mais si les hannetons et les scarabées sont présents dans l’environnement, le problème risque d’être récurrent. Heureusement, plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour prévenir les infestations. Les hannetons et les scarabées adultes préfèrent pondre leurs œufs dans un gazon clairsemé et coupé très court. Favorisez la densité du gazon en le fertilisant adéquatement et en réensemençant tous les deux ou trois ans. Pour décourager les hannetons, ajustez la tondeuse à la hauteur maximale, généralement à 7 ou 8 cm. Lors de la ponte, en juin et juillet, la femelle des hannetons et des scarabées est attirée par la lumière. Il est donc recommandé de limiter l’éclairage extérieur aux alentours de la pelouse. Le vers blanc compte de nombreux prédateurs : oiseaux, fourmis, carabes. Encouragez leur présence en cultivant une grande variété de plantes et en bannissant l’utilisation de pesticides dans le gazon.

Pour éviter les dégâts causés par les petits mammifères : moufettes, taupes, raton-laveurs, utilisez un répulsif dont les ingrédients actifs sont la capsicine, l’huile de poivre noir et la pipérine. Ces produits peuvent être irritants. Pour votre protection, lisez attentivement les instructions du fabricant. Les engrais à gazon organique à base de fumier de poule auraient également un effet répulsif sur les mammifères amateurs de vers blancs.

Pour en savoir plus :
Les vers blancs, Carnet horticole du Jardin botanique de Montréal

Une réflexion sur “Les vers blancs et le gazon

  1. L’utilisation d’huile de Neem (ou huile de margousier) s’avère un alternative aussi très intéressante pour lutter contre les vers blancs (j’ai personnellement constaté 75% de contrôle d’une population de vers blancs importante dans une pelouse de banlieue avec l’huile de Neem). Bien que pas encore homologué, (depuis plusieurs années que cette homologation est attendue au Canada et ne vient pas… par contre le produit est homologué dans plusieurs autres pays du monde comme les États-Unis, l’Australie…), il est facile de trouver ce produit dans les centres de jardin spécialisés, mais il sera écrit sur la bouteille ‘Lustrant à feuille’. Pour effectuer le traitement efficacement, il est important de respecter quelques consignes: Doublez la concentration indiquée sur la bouteille (c.-à-d. passez de 8ml à 16 ml/L d’eau), faites une application abondante et uniforme à l’aide d’un pulvérisateur à boyau style ‘Dial-a-Spray’ avec cadran calibreur sur le dessus. Évitez d’appliquer par plein soleil par risque de brûler votre pelouse. Ajouter dans le récipient du pulvéristauer à boyau, directement dans l’huile de Neem, quelques gouttes de savon à vaisselle comme agent dispersant. Pour finir, arrosez avec de l’eau après le traitement pour faire pénétrer le produit aux racines de la pelouse afin que celles-ci absorbent le produit pour son efficacité systémique et aussi pour que le produit ait plus de chance de toucher l’insecte caché sous le sol pour une action de contact. Mai et août son les moments de la saison ou les vers blancs risque d’être dans votre pelouse alors c’est à ce moment qu’il faut traiter (même chose que pour les nématodes mais il n’y a pas de contre-indication pour la température du sol en mai).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s