Les maladies de l’olivier

Nom français : Olivier de Bohème
Nom anglais : Russian olive

Nom botanique : Elaeagnus angustifolia L.
Famille botanique : Éléagnacées

(Le nom du genre Elaeagnus provient du grec, il désigne un arbre qui ressemble aux saules. Angustifolia signifie à feuilles étroites.)

Cet arbre magnifique au feuillage d’argent est originaire de l’Europe de l’Ouest et de l’Asie. La floraison jaune au début du mois de juin est plutôt discrète, mais son parfum est très intense. On raconte que dans certaines régions de la Chine, on interdisait aux jeunes filles de sortir des maisons pendant la période de floraison de l’olivier. On craignait alors que sa fragrance ne les enivre et qu’elles en perdent la raison. Le fruit argenté de l’olivier de Bohème est coriace, il mûrit vers le mois de septembre. Un arbuste indigène au Québec lui ressemble beaucoup. Il s’agit du chalef argenté (Elaeagnus commutata Bernh.). Le feuillage est plus large et il ne dépasse pas 4 m.

L’olivier de Bohème se plaît en terrain sablonneux et préfère le plein soleil, bien qu’il supporte une ombre partielle. Les arbres adultes tolèrent assez bien la sécheresse, mais les jeunes arbres nouvellement plantés doivent être arrosés généreusement durant leur premier été. Rustique en zone 2 (Au Canada), l’olivier de Bohème sait faire face aux conditions difficiles : embruns salins, sécheresse ou sols alcalins. Sa présence améliore le sol puisqu’il est capable de capter et de fixer l’azote de l’air. Il est donc très utile sur un site perturbé.

Fiche technique

Taille à maturité : 5-7 m, diamètre 5-7 m
Sans restriction au niveau de la proximité des lignes électriques
Croissance : rapide
Soleil, Zone 2b (Au Canada)
Résistant aux vents, à la sécheresse, au sel et aux sols alcalins

Les maladies de l’olivier de Bohème

Plusieurs maladies fongiques peuvent causer le dépérissement graduel ou soudain de l’olivier de Bohème: la flétrissure verticillienne (Verticillium sp.) et le chancre phomopsien (Phomopsis sp.) sont les plus fréquentes.

La flétrissure verticillienne est un champignon qui vit dans le sol et peut infecter une grande diversité d’espèces ornementales et vivrières. La maladie se caractérise par un flétrissement soudain du feuillage, suivi du dessèchement des rameaux et des branches. Les semis, les plantes herbacées et les arbres jeunes sont plus vulnérables et peuvent dépérir rapidement. La flétrissure verticillienne ne tue pas nécessairement les arbres matures, mais elle peut les affaiblir considérablement

Le champignon obstrue les vaisseaux conducteurs. Le dépérissement complet de l’arbre peut prendre de quelques mois à plusieurs années. Pour bien identifier la maladie, enlevez l’écorce d’une branche affectée pour voir s’il y a des stries foncées dans le système vasculaire. Si oui, le diagnostic est positif. Il est possible de retarder le dépérissement en maintenant la vigueur des arbres par une fertilisation adéquate et des arrosages fréquents en période de sécheresse.

Le chancre phomopsien se manifeste aussi par une flétrissure d’une branche entière ou de toute une partie de l’arbre. Ce champignon s’introduit par les plaies et se transmet par les outils infectés, la pluie et les éclaboussures. Les symptômes sont la présence de dépressions sur l’écorce qui devient brunâtre ou noire. Sur ces lésions, on peut voir des pustules et des exsudats de gomme de couleur brune. En se développant, les chancres entourent les branches et coupent le passage de la sève à leur extrémité, ce qui entraîne leur dépérissement rapide.

Prévention

  • Éviter les blessures aux racines (pioche, bêche, herse, motoculteur) et aux parties aériennes (tondeuse, souffleuse).
  • Assurer la vigueur de l’arbre en l’irriguant en période de sécheresse et en le fertilisant adéquatement. Un apport de matière organique, tard à l’automne ou tôt au printemps, est la méthode de fertilisation idéale. Le compost améliorerait la résistance des arbres aux maladies fongiques.
  • Émonder les arbres atteints : éliminer tout le bois mort; tailler les jeunes branches infectées jusqu’au bois sain. Prendre soin de stériliser le sécateur entre chaque coupe avec de l’alcool isopropylique à 70% (alcool à friction) afin d’éviter la transmission de la maladie.
  • Au début de l’infection, un apport important en azote peut stopper momentanément la progression de ces maladies. La fertilisation doit être faite tard à l’automne ou tôt au printemps afin que l’azote soit disponible dès l’ouverture des bourgeons. Plusieurs engrais d’origine organique offrent un bon pourcentage d’azote, tout en étant rapidement assimilables par les plantes. La farine de sang contient 14 % d’azote. Elle est vendue dans la plupart des jardineries. La farine de plume (7 à 12 % d’azote) et la farine de poisson (10 % d’azote) sont utilisées pour composer plusieurs engrais naturels. La proportion de chacun des ingrédients d’un engrais devrait être clairement indiquée sur son emballage. Ces produits procurent à l’olivier l’azote dont il a besoin tout en favorisant les microorganismes bénéfiques du sol. Contrairement aux produits de synthèse, ils ne risquent pas de brûler les racines s’ils sont appliqués en trop grande quantité.
  • Il est préférable d’abattre et de détruire les arbres sévèrement atteints et de ne pas replanter d’olivier au même endroit. Planter des espèces résistantes là où la maladie est apparue, car les champignons peuvent demeurer vivants une quinzaine d’années dans le sol ; ne pas déplacer de sol contaminé ou s’en servir pour les semis. (exemples de végétaux résistants à la flétrissure verticilienne : aubépines, bouleaux, caryers, conifères, ginkgos, féviers, hêtres, mûriers, noyers, peupliers, poiriers, pommetiers, pommiers, saules, sorbiers.)

Il n’existe aucun traitement efficace des maladies fongiques de l’olivier de Bohème.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s