À propos

Coup d’œil sur les ruelles vertes de Montréal en compagnie de Mathieu Demers de l’Éco-quartier du Plateau Mont-Royal. (Vidéaste : Yannick B. Gélinas)

La renaturalisation des milieux urbains est une solution particulièrement efficace pour remédier à plusieurs problèmes des grandes villes. Le couvert végétal limite la formation d’îlots de chaleur et capte les polluants atmosphériques. La présence des plantes améliore la qualité de vie des résidents sur plusieurs plans. Elles embellissent le paysage et adoucissent les lignes architecturales. En stimulant tous les sens et en recréant des liens entre l’être humain et la nature, les végétaux ont un impact important sur le stress des citadins.

Les terrains vagues, les cours d’école et les ruelles offrent l’espace nécessaire pour supporter une flore diversifiée. Mais ce sont des milieux difficiles et très exigeants pour les plantes. Depuis une dizaine d’années, l’éco-quartier Plateau Mont-Royal a expérimenté le verdissement des ruelles dans l’arrondissement Plateau-Mont-Royal de la ville de Montréal.

Vous trouverez sur ce site plusieurs textes que j’ai écrits sur des sujets connexes au verdissement des ruelles et aux techniques écologiques de jardinage.

Qu’est-ce qu’une ruelle verte ?
Dans une ruelle verte, l’asphalte est retiré sur une surface d’environ 70 mètres carrés pour créer des plates-bandes qui reçoivent plantes vivaces, arbres et arbustes. Les plantes indigènes sont privilégiées. Différents aménagements peuvent compléter les plantations : murales, nichoirs, composteurs. L’augmentation du couvert végétal a un impact important sur la qualité de vie des citadins : il améliore la qualité de l’air et réduit le phénomène des îlots de chaleur urbains, entre autres.

Comment faire une demande ?

Les citoyens qui désirent faire une demande dans un éco-quartier pour verdir leur ruelle doivent former un comité de cinq ou six résidents. Le rôle de ce comité est de supporter l’éco-quartier dans la mobilisation des résidents riverains et dans l’organisation des travaux. Le comité doit ensuite faire signer une lettre d’appui au projet par le plus grand nombre possible de résidents riverains : au moins 20 résidents doivent appuyer le projet. Pour trouver les coordonnées de votre éco-quartier à Montréal, consulter le site du Regroupement des éco-quartiers.

Peut-on visiter les ruelles vertes réalisées par les éco-quartiers ?

Depuis 1999, l’éco-quartier Plateau-Mont-Royal a accompagné les résidents dans la réalisation de douze ruelles vertes ainsi que l’aménagement de deux cours d’école. L’organisme a ainsi développé une expertise en verdissement des espaces urbains. D’autres organismes, dans différents quartiers de Montréal et de Québec ont repris et développé le concept.

Panneau indiquant les ruelles vertes du Plateau

Itinéraire proposé pour une tournée des ruelles vertes (Sur le Plateau) :

  • Saint-André et Mentana (entre de Bienville et Gilford)
  • Brébeuf et Chambord (entre Mont-Royal et Gilford)
  • Brébeuf et Chambord (entre Gilford et Saint-Joseph)
  • Papineau et Cartier (entre Laurier et Masson)
  • Cartier et Chabot (entre Laurier et Masson)
  • Marianne et Mont-Royal (entre Marquette et Fabre)
  • Cartier et Dorion (entre Gauthier et Rachel)

D’autres ruelles :

  • Dans le Mile-end : Esplanade et Waverly (entre Bernard et Van Horne)
  • Dans le Centre-Sud : St-Christophe et St-Hubert (Entre Ontario et Maisonneuve)

Pour en savoir plus :

Carte Google : Localisation des ruelles vertes à Montréal.

Pendant la saison estivale, le collectif d’animation urbaine L’autre Montréal organise des visites guidées des ruelles vertes montréalaises :

L’autre Montréal
3680, rue Jeanne-Mance, bureau 331, Montréal (Québec)
Téléphone :(514) 521-7802

L’émission Sedna.tv, animée par Jean Lemire, a présenté un reportage sur la mobilisation des voisins pour verdir la ruelle Modigliani sur le Plateau. Vous pouvez visionner le reportage sur le site Sedna.tv :
WebÉmission 2 : Verdissement des ruelles.

En mai 2007, l’équipe de l’émission Macadam Tribu de Radio-Canada a réalisé un reportage sur les ruelles vertes. Il est possible d’écouter le reportage sur le site suivant :
Macadam Tribu : Les ruelles qui reverdissent

Le verdissement des ruelles est financé principalement par :

Programme ÉcoAction d’Environnement Canada

10 réflexions sur “À propos

  1. Super ces infos. Mais savez vous si l’éco quartier fournit du financement ? Il me semble que c’est à la charge des riverains. Combien cela peut-il coûter de faire une ruelle verte ?
    En passant, la plus belle ruelle verte de Montréal est la Ruelle Demers située entre les rues Elmire, Villeneuve, Hôtel-de-Ville, et Henri-Julien. Allez la voir !

    • Les éco-quartiers ne financent pas les ruelles vertes. Ils ont généralement très peu de budget. Mais ils peuvent aider les résidents à aller chercher du financement auprès des gouvernements. Les ruelles vertes à Montréal ont souvent été financées par le programme ÉcoAction du gouvernement fédéral. Ce qui est le plus coûteux, c’est l’excavation qui doit être faite par des professionnels. (Ex, en 2009, 150 mètres carrés d’excavation, 11 000 $) Avec le prix des matériaux, des plantes, la location de machinerie, le salaire du personnel de l’éco-quartier qui se consacre au projet à temps plein pendant une saison, le budget d’une ruelle verte financée par ÉcoAction peut dépasser 50 000 $. Les résidents riverains n’ont pas à contribuer financièrement. Mais ils doivent s’engager à s’impliquer dans les travaux et surtout dans l’entretien à long terme de la ruelle.

  2. Mais il est également possible de verdir une ruelle sans excavation et sans aller chercher de subventions importantes. Il faut alors plus de mobilisation de la part des résidents riverains, plus d’imagination et beaucoup beaucoup de travail. Mais je crois que c’est possible.

  3. Pingback: permaculture urbaine by permakodama - Pearltrees

  4. Pingback: Ode aux ruelles de Montréal

  5. Pingback: 11 / 12 aout : bobos, hipsters et Mont Royal | Une dérive atlantique

  6. Pingback: Montréal autement « Ti'Pou en Vadrouille

  7. Pingback: Les ruelles vertes de Montréal

  8. Pingback: Reshape. Redesign. Recreate. The city’s back alleys | Urban Reforestation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s